Libérer le Potentiel des Données Electorales


Section 4: Les Données Electorales Ouvertes en Pratique: Exemples d'Amérique Latine

Le Costa Rica

Cycle électoral évalué: le 2 Février, 2014, élections législatives, présidentielles et de gouverneurs, le second tour des présidentielle, le 6 Avril 2014.

Les processus de l'organisme de gestion des élections - Budget et dépenses: Le Tribunal Supérieur Electoral du Costa Rica (TSE) fournit des données granulaires budgétaires et de dépenses détaillées, par année. Les données sont fournies à différents niveaux de granularité (niveau sommaire et ligne détaillée du niveau de la dépense) dans un format non-exclusif mais pas analysable (PDF). Il est particulièrement notable d'observer que le TSE propose des données qui permettent de suivre les montants budgétés par rapport aux dépenses, ce qui est rare parmi les pays de la région.

Les processus de l'organisme de gestion des élections - les organisations d'observation électorale: Le Costa Rica est l'un des, sinon le meilleurs exemple en Amérique latine concernant la mise à disposition de données ouvertes sur les organisations d'observation électorale. En ce qui concerne les observateurs internationaux, le Costa Rica fournit le nombre total et le nom de chaque organisation internationale d'observation accréditée, ainsi que le nombre d'observateurs qui ont reçu l'accréditation pour chaque organisation (ce qui est rarement fournis par d'autres pays). L'inconvénient réside dans le fait que les données sont fournies uniquement dans des tableurs HTML, ce qui ne les rend pas analysables.

Les bureaux de vote: le Costa Rica fournit une liste complète de tous les bureaux de vote à télécharger en vrac dans un format non-exclusif (PDF) - mais pas analysable. La liste comprend plusieurs niveaux géographiques, ainsi que le code unique et l'adresse de chaque bureau de vote.

Les plaintes, les litiges et les résolutions électorales: Le Costa Rica a développé trois façons d'obtenir des données sur les plaintes et les résolutions électorales, qui, prises dans leur ensemble, aide à rendre ces données ouvertes.

  • Les utilisateurs peuvent rechercher et obtenir le document officiel de résolution au format PDF pour les cas individuels (données de niveau primaire) via une plate-forme de recherche.
  • Une autre page web permet aux utilisateurs de télécharger dans un format non- exclusif (ZIP) l'ensemble des documents de la résolution (un document par résolution) pour chaque année. Les données sont fournies au niveau primaire (par affaire), mais il n'est pas analysable, puisque chaque document traitant d'une affaire est fourni en fichier PDF.
  • Une troisième page web fournit un document PDF (non-exclusif, mais pas analysable) qui contient des statistiques globales sur les résolutions par année et type de cas traité.

Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
Tumblr