Libérer le Potentiel des Données Electorales


Section 1: L'Intégrité Electorale

Le Rôle de l'Observation Electorale

Au cours des trois dernières décennies, un mouvement mondial de surveillance citoyenne électorale non-partisan a collectivement mobilisé des millions de citoyens du monde entier pour participer au processus démocratique de leur pays en tant qu'observateurs électoraux. Lorsque les citoyens se rassemblent pour observer les élections, ils peuvent avoir un certain nombre d'objectifs. Selon le contexte, la société civile peut mobiliser pour observer des élections dans le but: d'engager les citoyens dans le processus électoral; de décourager la fraude; d'exposer les problèmes et les irrégularités; de fournir une mesure exacte de la qualité de l'élection; de promouvoir la confiance dans le processus et les résultats; et de fournir des recommandations pour améliorer le processus pour la prochaine élection. À plus long terme, l'observation citoyenne des élections contribue à assurer l'intégrité électorale, et renforce la capacité de la société civile à promouvoir la participation des citoyens, à s'engager dans le plaidoyer politique et à favoriser la responsabilisation gouvernementale durant les élections et bien au-delà du cycle électoral.

Photo de NDI, les élections ukrainiennes, 2014

Plus de 200 organisations d'observation électorale citoyenne dans plus de 80 pays constituent le Réseau Mondial d'Observateurs Nationaux des Elections (GNDEM), formé en 2009. GNDEM est uni par la Déclaration des principes internationaux pour l'observation et la surveillance non-partisanes des élections par des organisations citoyennes, qui a été lancé à l'Organisation des Nations Unies en 2012 et a été approuvée par plus de 245 groupes de citoyens observateurs. La Déclaration des Principes Internationaux définit la justification, les droits et la responsabilités des observateurs électoraux citoyens non-partisans.[1] GNDEM rassemble des réseaux régionaux d'observateurs électoraux citoyens venus des cinq continents ainsi que des organisations nationales et les coalitions. Les réseaux mondiaux et régionaux sont une conséquence des relations transfrontalières développées depuis plus de 25 ans avec l'aide de NDI et d'autres entités. Ces réseaux se combinent avec d'autres efforts au niveau de la participation, la responsabilité, la lutte contre la corruption et l'ouverture des gouvernements, ce qui peut faire avancer les principes et la pratique des données ouvertes

Les observateurs citoyens sont bien placés pour évaluer un éventail d'aspects du processus électoral si des données pertinentes sont effectivement disponibles. Equipés de données électorales ouvertes, des groupes d'observateurs peuvent mieux promouvoir la confiance dans le processus, prévenir la fraude, fournir une évaluation précise de l'élection ou atteindre d'autres objectifs. Avec l'accès aux données des bureaux de vote, par exemple, certains groupes utilisent les statistiques pour déployer des observateurs en se basant sur un échantillon aléatoire représentatif de bureaux de vote, en leur donnant une évaluation très précise des procédures le jour du scrutin. Ces efforts peuvent contribuer de manière significative à la promotion de la confiance du public dans une élection et à apaiser les tensions dans la période post-électorale. D'autres groupes, avec un accès aux listes électorales conduisent des analyses afin de vérifier l'exactitude des listes et mettre en évidence les moyens par lesquels l'inscription des électeurs - et les listes elles-mêmes - pourraient être améliorées pour la prochaine élection. Les observateurs ont également souvent recours à l'information électorale pour aider à éduquer les électeurs sur la façon de s'inscrire pour voter, comment voter le jour du scrutin et faire des choix éclairés parmi les candidats qui se présentent.

L'observation électorale internationale peut évaluer si une élection est en phase avec les normes internationales, mettre en évidence des recommandations spécifiques pour l'amélioration, et démontrer le soutien de la communauté internationale pour de véritables élections démocratiques. Lorsque cela est nécessaire, l'observation électorale internationale peut également promouvoir la confiance du public dans une élection. Les bases juridiques et éthiques ainsi que les méthodes de base de l'observation internationale sont définies dans la Déclaration de Principes pour l'Observation Internationale des Elections, développée lors d'un processus multi-organisationnel initiée par la Division d'Assistance Electorale des Nations Unies , NDI et le Centre Carter. La Déclaration de Principes, lancée à l'Organisation des Nations Unies en 2005, a été officiellement approuvée par plus de 45 importantes organisations internationales d'observation et reconnue avec satisfaction par l'Assemblée Générale des Nations Unies pour sa contribution dans l'harmonisation de la pratique de l'observation internationale.

Les observateurs électoraux internationaux peuvent jouer un rôle important dans la promotion des principes et pratiques de données électorales ouvertes comme moyen de faire progresser la confiance du public dans de véritables élections démocratiques. Alors que les conditions diffèrent entre pays et peuvent être plus ou moins propices, les observateurs électoraux internationaux peuvent commenter la transparence des pratiques électorales et bénéficient de l'accès aux données et analyses électorales ou à des données électorales ouvertes fournies par diverses sources crédibles.

  1. NDI a publié de nombreux guides et manuels sur divers aspects et méthodologies d'observation électorale citoyenne, disponibles sur https://www.ndi.org/elections.

Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
Tumblr