Libérer le Potentiel des Données Electorales


Section 3: Les Catégories Clés du Processus Electoral

L'Enregistrement des Partis Politiques

L'Enregistrement des Partis Politiques

Qu'est-ce que l'enregistrement des partis politiques?

Les partis et les associations politiques sont des éléments centraux dans toute démocratie. Ils permettent aux citoyens de se réunir et de faire campagne pour la fonction publique, d'exprimer leurs intérêts et définir des objectifs pour leurs communautés. L'enregistrement des partis politiques donne à ces groupes le statut juridique, définit leurs droits et leurs rôles dans la société. Les mesures qu'ils doivent prendre pour enregistrer varient selon les pays.[1] Dans certains endroits, les partis ne sont tenus de soumettre que leur nom, le symbole, officier, chartre et parfois, une brève liste des membres. Dans d'autres pays, les candidats doivent démontrer qu'ils ont suffisamment de membres pour former un parti légal en recueillant les signatures des membres. Des exigences supplémentaires pour l'enregistrement des partis peuvent inclure que les candidats disposent d'une répartition géographique minimale de membres et publient un manifeste. Ils peuvent aussi avoir à payer des frais d'inscription, qui peuvent être parfois importants. Les exigences sont souvent plus strictes dans les systèmes où les partis politiques enregistrés reçoivent des fonds publics, du temps d'antenne à la radio et à la télévision, des services postaux gratuits ou à tarifs réduits ou d'autres formes de soutien public. Quelles que soient les exigences exactes, le processus d'enregistrement doit être fondé sur des critères clairs et appliqués équitablement à tous ceux qui postulent. Une fois que les partis sont enregistrés, ils peuvent alors passer par les étapes nécessaires pour qu'ils soient qualifié pour participer à une élection (voir Les Modalités d'Enregistrement des Candidats pour plus d'informations).

Pourquoi l'enregistrement des partis politiques est-il important?

Les citoyens doivent être autorisés à s'associer librement dans des organisations politiques et se présenter à des fonctions électives pour défendre des intérêts communs. Sinon, l'électorat peut être privé de la possibilité de faire son choix quant à savoir qui a le pouvoir de gouverner. À moins que ces organisations reçoivent une reconnaissance juridique par l'enregistrement, ils ne peuvent pas être en mesure de se présenter au scrutin ou autrement dit d'obtenir un changement politique pacifique. Afin de protéger les droits des citoyens à s'organiser, l'enregistrement d'un parti politique doit être fondé sur des critères clairs et raisonnables. Ces critères doivent être rendus publics, afin que les citoyens intéressés sachent quelles mesures ils doivent prendre pour obtenir la reconnaissance juridique de leurs partis. Les critères doivent aussi être appliqués impartialement et de la même manière à tous ceux qui cherchent à s'enregistrer. Tous les rejets doivent être clairement expliqués, et ceux qui sont rejetés doivent avoir la possibilité de faire appel de la décision. Avec des informations sur le processus d'inscription des partis politiques, les citoyens peuvent prendre des mesures pour obtenir le statut juridique de leurs organisations et associations. Les partis, les organisations civiques et les médias peuvent évaluer si les règles sont équitables pour commencer, et si elles sont appliquées de façon équitable à tous ceux qui se présentent. Ce type d'analyse permet de savoir si le processus est inclusif, avec des opportunités raisonnables pour les citoyens d'organiser et de faire campagne pour un poste électif, et aussi de déterminer si le processus est compétitif, avec des chances égales pour une série de groupes sur l'échiquier politique pouvant prendre part aux élections.

Exemple de données d'enregistrement des partis politiques

Les informations relatives à l'enregistrement des partis politiques comprennent: une liste des partis, y compris qui a demandé, a été accepté et a été rejetée par l'OGE; noms des membres du parti; et les règles de nomination (notamment le nombre de signataires requis pour être enregistré, les frais de dépôt et autres détails). Le Tribunal Electoral Suprême (TSE) au Costa Rica est un bon exemple sur la manière de rendre disponible les informations sur l'enregistrement des partis politiques. Ils publient une liste des partis politiques qui ont postulé pour l'enregistrement, qui ont été acceptés et qui ont été annulés ou rejetés.

  1. Voir «L'adoption de Loi sur les Partis Politiques» de NDI par Kenneth Janda sur les questions à prendre en compte dans ce domaine: https://www.ndi.org/files/1948_polpart_janda_110105.pdf

Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
Tumblr